FORUM FERMÉ.


Partagez | 
 

 (phénix) show must go on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Azazel E. Heartless

lucifer ☩ bastard of the devil

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Billie Joe Armstrong (VERT ALLIGATOR)
GROUPE : Indépendant et exorciste dépendant de l'Ordre du Vatican
CRIMES COMMIS : 426
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : Il a trente-cinq ans, le bon âge à ce qu'il parait.
NOM DE CODE : Lucifer, emprunté à la Bible, ancien prénom de son père. Oui, l'ange tombé du ciel devenu le diable. Un héritage en quelque sorte, bien que tout ceci ne soit que de la symbolique.
GÉNOME : Démon; fournis avec tous les accessoires
PROFESSION : Chômeur à plein temps.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (phénix) show must go on   Dim 6 Mai - 17:53





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Il y a des jours, comme celui-là, où on regrette très sincèrement de s’être levé. Cela n’avait pourtant pas commencé si mal que ça. Si on oublie un entretien d’embauche qui s’est déroulé de manière catastrophique encore, et une chauffage qui a explosé en vomissant des flammes bleues parce qu’il s’était disputé avec son colocataire. Une dispute qui s’est finie dans les larmes, les câlins et un bon film l’air de rien. Sauf que voilà, Azazel était dorénavant seul dans l’appartement et il tournait en rond. Lewis était reparti au laboratoire, il attendait que la nuit tombe pour pouvoir continuer d’observer le ciel étoilé et la position des constellations. Une histoire de banque de données, il n’en savait pas plus. Trop scientifique pour le démon, il préfère l’action. Et là, l’action, elle répondait aux absents. Assit dans le canapé, la tête en bas et les jambes sur le dos, il feuilletait le journal pour voir ce qu’il aurait pu manquer ces derniers temps. Il passe rapidement sur la page consacrée à la lacération publique des Avengers pour se concentrer plutôt sur une histoire de racket à répétition au beau milieu du Bronx. De quoi faire plisser son nez d’interrogation tandis qu’il s’était remit à l’endroit, sa queue battant le rythme de ses pensées comme un métronome. Azazel avait eu un petit sourire dont il était le seul à connaître le secret. Le genre de petit sourire qui en disait long sur ses idées et que son chat démoniaque savait décrire. Tu vas y aller ? demandait-il par le biais de la pensée à son maître tandis que ce dernier avait replié d’un geste décidé le journal “Oui, j’ai besoin de bouger ! Depuis que j’ai cassé sa lunette d’observation, Lewis refuse que j’entre dans le laboratoire alors il faut bien que je m’occupe !”. Et quelle occupation…

Était-il conscient à ce moment-là qu’il venait de mettre les pieds dans une belle merde ? Pas du tout. Le démon avait soulevé son tee-shirt le temps d’enrouler son appendice noire autour de son torse pour la cacher et il s’était équipé de son sabre. Il lui avait juste pris sa veste avant de fermer la porte derrière lui. Direction le Bronx. Sans passer par la case métro. Impossible, il faut qu’il s’y sente obligé pour se résigner à mettre les pieds dedans. Ça puait la sueur à trois kilomètres et le collé-serré pour avoir une place était insupportable. Non-non, il faisait nuit, les trottoirs étaient vides, il pouvait se permettre de marcher sans avoir à bousculer quelqu’un sur sa route. Une fois arrivée sur place, il était davantage prudent. Azazel jettait un coup d’oeil à chaque ruelle qu’il pouvait croiser et il s’arranger toujours pour se mettre dans des endroits reclus avec un bon point d’observation. Il avait commencé à jouer à Candy Crush sur son portable pour passer le temps en voyant qu’il ne se passait rien. Du moins, rien avant qu’un cri retentisse et que des paroles défensives parviennent à ses oreilles.

Lucifer était descendu de son perchoir. Les mains dans les poches, il approchait de ces petites frappes qui s’en prenait à un pauvre gars bien habillé pour lui dérober sa valisette. Sans doute un banquier, ou un homme d’affaire -bien que très con de s’être perdu dans un tel lieu alors que la presse ne parle que d'agression à répétition, mais bon c’est typiquement new-yorkais à ce qu’il parait. “Si tout le monde rentrait chez-soi, et on limite la casse ?” avait-il lancé en guise de commentaire après avoir regarder le pauvre type détaler à toute jambe. Mais en se retournant, il avait bien vu que ces inconnus n’étaient pas du même avis. Azazel avait levé les yeux en l’air, tapotant son sabre encore dans son fourreau contre son épaule. Pour ce qui est de démontrer son dédains totals, il était très fort. Cependant, lorsque de la glace et des lumières bizarres se sont mis à jaillir des mains de chacuns, il s’est tout de suite remis en position de défense. Des démons ? se demandait-il sans prononcer un mot à voix-haute. Il n’avait même pas eu le temps de dégainer son arme qu’un troisième était arrivé dans son dos et l’avait assommé d’un grand coup sur la tête.

Et voilà comment il est arrivé ici, au beau milieu d’une cage qui ressemblait à une arène. Ce qui est plus ou moins sympa, c’est de ne pas lui avoir laisser le temps de se réveiller avant de le jeter dans la fosse aux lions. Sans sa conscience pour lui ordonner de rester en place, sa queue demeurait inerte contre le sable, au même titre que son corps. Lucifer peinait à se lever, prenant appuie sur ses mains en secouant sa tête de droite à gauche. “C’est moche de s’en prendre aux gens par derrière” avait-il lancé, pensant être encore dans cette ruelle et que son inconscience avait duré quelques secondes. Mais non, il était resté dans les vapes une bonne heure. Suffisamment longtemps pour se retrouver dans un lieu totalement inconnu, bruyant, puant la sueur et le fer.

(c) SIAL ; icons shirosaki



___________________________________________



astra; bb — "I will never forgive Satan, nor any of his demons! And definitely not the son of Satan! I will kill you, even if it costs me my life!" ;; @foreverxago
Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (phénix) show must go on   Dim 6 Mai - 20:31