FORUM FERMÉ.


Partagez | 
 

 "falling angel" Aza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Steven G. Rogers


avatar

AVATAR & CRÉDITS : Chris Evans (BALACLAVA & Tumblr)
GROUPE : Les héros
CRIMES COMMIS : 35
DATE D'INSCRIPTION : 02/05/2018

ÂGE DU PERSONNAGE : 99 ans, mais une 33 physiquement
NOM DE CODE : Captain America
GÉNOME : Humain
PROFESSION : Avenger en fuite



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: "falling angel" Aza   Mer 30 Mai - 11:15

Je ne sarais justifier pourquoi la présence de cet homme ici m’interpellait, mais le fait que T’Challa y est porté une attention particulière ne me laissait pas indifférent. Méfiant je l’étais, Bucky était ici, mon meilleur ami était présent dans l’enceinte de ce pays et je ne voulais pas voir un partisan de Stark s’approcher. Stark en avait déjà suffisamment fait et si un jour, il venait à reprendre sa raison, je l’accueillerai, mais pas avant. Je resterais sur mes positions, je n’irais pas chercher une guerre inutile, mais je ne pouvais pas me fier à l’homme comme ça. Nos intérêts étaient commun, mais la façon de faire ne l’était pas. Alors oui, sans doute étais-je déjà trop suspicieux concernant cet homme que je n’avais jamais vu. J’avais entendu ce que j’avais à entendre, je savais qu’il n’était pas homme à blesser un innocent, mais j’avais vu plus d’assassin porter un masque d’innocence que quiconque. Je comptais bien me faire mon propre avis sur la situation, sur ce qu’il était. Véritable âme perdu ou danger latent ? J’avouais volontiers être dépassé par les technologies modernes, même après tant d’années et je ne savais pas ce que Stark pouvait faire pour nous localiser et tenter une nouvelle fois de s’en prendre à nous.

Voilà à quoi j’en étais réduit, à voir le mal partout, à ne plus croire en l’avenir, en l’espoir, l’idéaliste que j’étais avait disparu depuis longtemps au profit d’un homme que j’aurais sans doute détesté il y a encore quelques années. Mais je devais en avoir le coeur net. Alors à la tombé de la nuit, je me mis à la recherche du gamin, pour l’isoler le temps que je discute avec lui. Quelque soit le lien qu’il entretenait avec T’Challa, il y avait James ici, et James ne devait courir aucun danger. Le trouvant sans problème dans l’une des nombreuses chambres de ce qui pouvait-être assimilé à palais royale, je toquais pour le prévenir avant de rentrer dans la pièce. Il n’avait pas l’air agressif à première vu, mais je pouvais me tromper. « Je peux vous parler ? », me présenter ? J’estimais que c’était pour le moment inutile, il devait bien savoir qui j’étais, bien au delà de ça, je voulais savoir qui il était exactement, qu’il se présente avant de jouer sur ma propre identité. Je n’étais pas venu la pour le menacer, du moins pas encore. Arriver en se présentant comme Steve Rogers, ancien Avengers et Captain America était pas la chose la plus cohérente à faire dans cette situation.    
Revenir en haut Aller en bas

Azazel E. Heartless

lucifer ☩ bastard of the devil

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Billie Joe Armstrong (VERT ALLIGATOR)
GROUPE : Indépendant et exorciste dépendant de l'Ordre du Vatican
CRIMES COMMIS : 426
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : Il a trente-cinq ans, le bon âge à ce qu'il parait.
NOM DE CODE : Lucifer, emprunté à la Bible, ancien prénom de son père. Oui, l'ange tombé du ciel devenu le diable. Un héritage en quelque sorte, bien que tout ceci ne soit que de la symbolique.
GÉNOME : Démon; fournis avec tous les accessoires
PROFESSION : Chômeur à plein temps.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "falling angel" Aza   Mer 30 Mai - 13:54





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Au bout d’un long moment de lutte, ça y est.
Azazel avait enfin accepté d’entendre raison et de suivre T’Challa dans un lieu qu’il présentait comme un endroit où il pouvait avoir des réponses ; le Wakanda.

C’était comme retrouver le plaisir des voyages pour lui. Découvrir un nouveau pays –qui ne figurait pas sur les cartes d’ailleurs-, de nouvelle tradition, de nouveau paysage. Il semble être très loin le démon qui avait fait ravages à New-York, emporté par la colère. Son casque sur les oreilles le temps du vol, Azazel regardait par la fenêtre et son appendice noir derrière lui battait la mesure. L’Afrique. Il n’y avait jamais mis les pieds. Non pas qu’il n’aimait pas ce pays, mais surtout parce qu’il n’avait pas une envie particulière de le découvrir. Et puis, il y faisait chaud à ce qu’il parait. Il n’aime pas trop la chaleur. Ironique pour un pyromancien me direz-vous. Mais ce qu’on a tendance à oublier assez vite, c’est que si les flammes de Lucifer sont bleues, c’est parce qu’elles brulent par le froid et non pas par la chaleur.
Il trifouille, glisse ses doigts sur son portable et change la musique. L’envie de parler n’est pas présente, car il est aussi tout à fait conscient d’avoir débordé. Le mode avion l’empêche de recevoir un quelconque appel, mais il redoute le moment où il pourra l’enlever. Alors que la forêt et les plaines s’éparpillaient à perte de vue, soudain, une ville immense apparaît. Un pays, où se dresse ce qui ressemble à un palais mais avec une touche gratte-ciel. Quasi-aussitôt, son cerveau pense à Oz et à la cité d’Emeraude. Sauf que ce n’était pas du vert, mais du bleu, du noir, du jaune, des couleurs chaudes et il glisse un regard sur le roi. Il hausse un sourcil, se remémorant son costume et il comprend qu’il est arrivé.

Azazel ne dit rien. Il se contente de suivre, d’aller où on lui demande de se rendre et de faire ce qu’on lui ordonne. Sauf une chose ; son sabre. Akatsuki reste avec lui, car ce ne serait pas exagéré de dire que sa vie en dépend. Quand une main se tend pour le réclamer, il se recule et il refuse poliment. Sa queue noire est raidie, témoignant ainsi que le démon a toujours peur, aussi rassurant avait été T’Challa. Ils respectent sa décision, comprenant qu’en une seule journée, c’était beaucoup. Et puis, ils ont tous leurs temps. Alors on l’accompagne à une chambre, on lui donne les consignes de base et la porte se referme derrière lui. Et là, c’est comme si les vieilles habitudes de son enfance refaisaient surface. Ezeckiel n’était sortis de sa chambre que pour le diner, et il y était retourné à la fin sans demander son reste. Il demeurait silencieux, mais tourmenté. Le démon avait eu la décense d’attendre que la journée était terminée pour retirer le mode avion. Et là, les messages avaient plût sans relâche, les notifications d’appel manqué également. Azazel se pinçait la lèvre inférieure avec un de ses crocs. Comment il allait lui expliquer ça ? Qu’il était plus à New-York pour commencer ? Et comment il allait faire s’il n’était pas là pour lui faire à manger ? Et Blacky ? Est-ce qu’il s’en sortait ?

Le téléphone sonne et Azazel décroche enfin. Ses mains réalisent des mimiques, animent son incapacité d’en placer une. « Je-…Mais attend, j’… Je suis en Afrique. » Sait-on jamais, sur un malentendu, ça peut passer ? Le quoi ?! avait été si puissant et si fort qu’il avait dû décoller son oreille pointue du combiné. « Je suis désolé, je sais. Mais il était là, j’ai rien pu faire. Je suis vraiment, vraiment, vraiment ! Désolé. J’essaye de rentrer au plus vite. N’empoisonne pas mon chat. » Un petit sourire se dessine sur ses lèvres tandis qu’il jette un regard sur la porte. Quelqu’un venait d’entrer et il se remémore son arrivée ici. C’est la même personne qui l’avait dévisagé à la sortie de l’avion. Hmm, il n’aime pas trop ça. « Je dois te laisser, à plus ». Azazel ne dit rien de plus, et il s’empresse de se lever. Les étoiles n’allaient pas bougé, il pouvait remettre sa contemplation à plus tard. « Je…Oui bien sûr. » Il était partit pour refuser, mais trop poli et troublé pour le faire. Le démon percute enfin sur ce visage, son regard se plissant de suspicion, son doigt pointant en direction de cette personne. « Je vous connais. Enfin, disons que je vous ai déjà vu. Vous êtes cette personne que tout le monde recherche. Enfin, façon de dire. Je n’ai pas l’impression que vous êtes vraiment recherchés. Si c’était le cas, ils vous auraient déjà attrapé, vous ne passez pas inaperçu. Azazel Ezeckiel Heartless, enchanté. » Soit c’est la nervosité qui le rendait affreusement direct. Soit il avait vraiment envie de se la jouer provocateur. Et comme c’est plutôt le genre de son frère que le sien, c’est la première option qui est la bonne.

(c) SIAL ; icons tweek ✩



___________________________________________



astra; bb — "I will never forgive Satan, nor any of his demons! And definitely not the son of Satan! I will kill you, even if it costs me my life!" ;; @foreverxago
Revenir en haut Aller en bas

Steven G. Rogers


avatar

AVATAR & CRÉDITS : Chris Evans (BALACLAVA & Tumblr)
GROUPE : Les héros
CRIMES COMMIS : 35
DATE D'INSCRIPTION : 02/05/2018

ÂGE DU PERSONNAGE : 99 ans, mais une 33 physiquement
NOM DE CODE : Captain America
GÉNOME : Humain
PROFESSION : Avenger en fuite



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "falling angel" Aza   Jeu 31 Mai - 17:38

La conversation téléphonique que je venais d’interrompre prit fin assez rapidement lorsqu’il me vit. Il semblait hésitant, il ne maitrisait pas son sujet sans doute, il ne s’attendait pas à ce qu’on vienne le voir sans doute. Et après quelques minutes, il me reconnu, me présentant comme étant un homme recherché. Du moins plus ou moins recherché car il semblait évident que pour lui, si on ne m’avait pas attrapé, c’était que je n’étais pas suffisamment recherché. Raccourcis intéressant, bien que faux malheureusement. Se présentant au passage, je sus enfin son nom et le moins que l’on puisse dire c’était qu’il n’était pas commun. « Steve Rogers. », répondis-je en m’appuyant contre la porte, bras croisé sur ma poitrine. Il ne me connaissait donc que de visage, autant lui confirmer mon identité, je verrais bien ce qu’il en retourne. « Et il serait préférable d’admettre que je sais d’avantage leurs échapper qu’autre chose. », car pour être recherché, je pense que je l’étais. J’étais à l’origine de tout contrairement à d’autres, j’étais celui à abattre et ils ne me laisseraient aucune chance de m’en sortir si il me croisait. Il était nerveux, je le sentais d’ici, il n’était pas à son aise avec moi, et quelque chose me disait que c’était relativement générale. Et ses mots ne semblaient pas non plus très réfléchit. Soit c’était un bon acteur, sois Stark l’avait envoyé ici sans rien lui dire. À l’aveugle.

« Pourquoi on t’as fait rentrer au Wakanda ? », demandais-je sans vraiment attendre. Je n’étais rien de plus qu’un invité ponctuel ici, je n’avais aucune idée de la raison de sa présence et je n’avais pas cherché à avoir les versions des autres. Seul la sienne m’intéressait. Encore une fois j’étais sans doute trop méfiant, et j’avais sans doute tord, mais il y avait un secret en chacun de nous. Certes comme Natasha savaient les cacher et les cumuler, d’autre, comme Stark, se faisaient consumer par eux. Quel genre d’homme était-il ? Car si il semblait inoffensif et si je savais T’Challa suffisamment prudent pour ne pas exposer son peuple à un nouveau déchirement diplomatique, je savais aussi que personne n’était infaillible et que notre humanité pouvait nous porter préjudice.

Le désignant d’un coup de tête, je l’invitais à faire quelque chose qui ne devrait pas l’aider au final, « Pas la peine d’être aussi nerveux. », après il savait que j’étais recherché, mais il ne savait peut-être pas pourquoi et si je le voyais comme une menace, peut-être qu’il me voyait de la même façon. Dans tout les cas, je déciderais de son sort dans les minutes qui suivent, j’en était sur.
Revenir en haut Aller en bas

Azazel E. Heartless

lucifer ☩ bastard of the devil

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Billie Joe Armstrong (VERT ALLIGATOR)
GROUPE : Indépendant et exorciste dépendant de l'Ordre du Vatican
CRIMES COMMIS : 426
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : Il a trente-cinq ans, le bon âge à ce qu'il parait.
NOM DE CODE : Lucifer, emprunté à la Bible, ancien prénom de son père. Oui, l'ange tombé du ciel devenu le diable. Un héritage en quelque sorte, bien que tout ceci ne soit que de la symbolique.
GÉNOME : Démon; fournis avec tous les accessoires
PROFESSION : Chômeur à plein temps.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "falling angel" Aza   Ven 1 Juin - 15:01





I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Steve Rogers.
Ce nom résonne dans son esprit, comme s’il venait d’apprendre le retour d’un revenant. Pour autant, il essayait de ne pas bafouiller, ni de paraître idiot. Bien que pour le dernier point, cela devait déjà être le cas, non ? Azazel se met à sourire nerveusement, tendant brièvement la main pour finaliser ces présentations. Mais en le voyant nonchalant, le démon s’était rapidement ravisé en faisant une petite mimique avec ses lèvres. Oups, c’est ce qu’elles semblaient dire tandis que l’invité écoutait attentivement l’autre. Il ne savait pas s’il devait sourire, ou non. Si cela allait être interpellé comme un signe de politesse à ce rectificatif. Du coup, Azazel n’avait rien fait. Un simple hochement de tête en guise de réponse, et il se mit à faire comme le Steve pour essayer de se mettre sur un pied d’égalité niveau prestance. Ridicule, c’est tout ce que le démon réussissait à récolter. Il n’avait pas sa carrure, ni sa taille. Et quand bien même il croisait les bras pour faire genre, ce n’était pas du tout le même effet. Alors le démon se ravise, et préfère mettre ses mains dans ses poches. « Oh je n’en doute pas, ce n’est pas ce que je voulais dire. » S’empressait-il de corriger avant de s’attirer de nouvelles foudres. C’est que le grand gaillard n’avait pas l’air de l’aimer.

Oh oui, sinon il ne lui aurait pas demandé la raison de sa présence ici. Que voulait-il qu’il lui dise ?
Azazel avait été le seul responsable de sa présence ici. Et hormis jeter la faute sur lui-même, il ne pouvait rien faire d’autre. Sa nervosité était à son paroxysme, si bien qu’il n’arrivait plus à parler. Le démon se contentait de détourner les yeux, ne sachant comment faire sa confession. Ce n’est que lorsque Steve lui avait demandé de ne pas être aussi nerveux qu’il avait légèrement ris. « Désolé. C’est une journée assez délicate. Mais pour répondre à votre question, c’est pour ceci qu’on m’a invité à venir. » A la fin de sa phrase, Azazel s’était remit en mouvement pour aller chercher cet étui rouge qu’il avait enlevé, dévoilant un sabre japonais. Un sabre bleu marine, sur lequel un dragon de jade était dessiné. Cependant, il tenait à ne pas le dégainer. Cela allait déjà être suffisamment compliqué à expliquer à cet homme trop sérieux, il n’avait pas besoin de dévoiler ses facultés en plus. Sinon, il allait avoir encore plus de mal à obtenir sa confiance. « Il se nomme Akatsuki. C’est un cadeau si je puis dire que je tiens des personnes qui se sont occupés de moi depuis toujours. Il est … Aussi spécial que moi. Mais je ne saurais pas comment vous expliquer en quoi. Je ne veux pas que vous me preniez pour un fou dangereux. T’Challa dit le connaître mieux que moi, et qu’il est un trésor de son pays qui a été offert à l’Ordre du Vatican. Alors, j’ai accepté son invitation dans le but d’avoir des réponses. Parce que… » Azazel trouve qu’il parle trop, sans entrer dans les détails. Et il le sent au fond de lui. Il sent que sa foi en tout ce qu’il pense croire s’envole depuis que son aîné apparait régulièrement dans sa vie pour semer le doute dans son esprit. « Parce que je suis perdu. »
Une phrase soupirée, un chagrin tut tandis qu’il retourne au balcon pour trouver ses repères dans les étoiles.

« Que pensait vous du Diable et des démons, Monsieur Rogers ? » Autant commencer en douceur. Certain détail aura sans doute sauté aux yeux de cette personne depuis qu’il est arrivé ici, comme sa queue se terminant en pointe, ou bien ses oreilles pointues, ses crocs. De là, il pouvait deviner lui-même où il voulait en venir avec cette question. « Est-ce que vous avez des frères ou des sœurs ? » De nouveau, une question. Pour faire connaissance, mais aussi pour chercher le courage de pousser plus loin ses explications.

(c) SIAL ; icons tweek ✩



___________________________________________



astra; bb — "I will never forgive Satan, nor any of his demons! And definitely not the son of Satan! I will kill you, even if it costs me my life!" ;; @foreverxago
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "falling angel" Aza   

Revenir en haut Aller en bas
 
"falling angel" Aza
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mythologie de Falling Angels
» The Falling Angel
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes :: vers l'infini et au-delà :: mannheim :: africa :: wakanda-
Sauter vers: