FORUM FERMÉ.


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 +18 (loki) bring me out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: +18 (loki) bring me out.   Dim 17 Juin - 13:05



BRING ME OUT
Il était tôt lorsque Phénix s'éveilla. Comme à son habitude, elle avait des ordres à donner. Des choses à faire. Elle avait enfilé son masque de Bloody Mother très tôt. Aujourd'hui, il était convenu que Loki l'accompagne à l'extérieur. Et cette idée la mettait en joie. Quitter ce repaire ne pouvait pas lui faire de mal. Après avoir présidé plusieurs accusations d'êtres humains capturés pendant la nuit, elle était revenue l'après-midi pour retirer ce masque de leader et prendre une douche. Quand elle rejoint sa chambre, le Dieu de la malice dormait encore. Vêtue d'une manière simple et civile, sans maquillage sombre sur le visage, la jeune femme avait l'air d'être une personne tout à fait normale.

Cela faisait quelques jours que le massacre des rebelles du clan avaient été massacrés par la lame de la Mère. Elle avait mit du temps à s'en remettre psychologiquement. Mais aujourd'hui, elle était de bonne humeur. Elle se sentait gonflée à bloc pour affronter l'extérieur. Phénix s'assied sur le lit pour regarder le brun dormir. Elle observait ses traits, sa chevelure d'un noir de jais dénué de gel ou de laque. Son regard ne se lassait pas de cette vision. Phénix se doutait bien que réveiller l'Asgardien serait une chose compliquée, alors elle commença en douceur. Passant ses doigts dans les cheveux de ce dernier puis déposa un baiser contre son épaule. Elle prit une voix doucereuse.

– Hey sweet heart, it's time to wake up. Un râlement endormi en guise de réponse. C'mon, you're promised to me. Bon, peut-être pas promis... Mais c'était lui qui avait proposé après tout.

Un marmonnement. Phénix lâcha un long soupire puis lança un regard à la porte. Lui qui aimait tant la faire péter un câble avec l'enchantement qu'il y avait posé, elle pouvait bien en faire de même. Mais quand elle descendit du lit pour passer sous la porte, rien. Il était malin. Trop malin. Mais elle ne s'avouerait pas vaincue pour si peu. Elle remonta sur le lit puis secoua Loki.

– Wake up. Wake up. Wake up. Wake up. Répétait-elle comme il le lui faisait souvent.

En guise de réponse, elle reçu violemment la cape verte dans le visage, la faisant tomber d'une chute ridiculement lente du lit. Phénix retira la cape de son visage. Son regard devint déterminé. Elle se releva puis tira sur la couverture. La fraicheur, il s'en foutait après tout, c'était lui même un glacier.

If you don't open your eyes in five seconds, i'll be burn you ! Phénix commença alors son décompte, mais il ne réagit pas. Okay, so ... Elle s'allongea sur le dos de Loki puis commença à chauffer son corps. Elle lui murmura : I become hot for my favorite god.


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.



Dernière édition par Phénix Warren le Lun 9 Juil - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Dim 17 Juin - 22:04

Bring me outL’absence. Le vide. Le froid. Tâtonner, vérifier que Phénix était bel et bien partie. Pas un bruit dans la chambre encore sombre. Plus loin, Bloody Mother devait déjà accomplir ses charmantes besognes. Pourtant, le soleil ne semblait pas encore levé. Peut être avait-elle prévu quelque chose de spécial cet après-midi. Ne sentir, sous ses doigts, que la cape verte. Ces derniers temps, elle portait plus l’odeur de Phénix que celle de Loki. L’attraper, la serrer contre soi, et se replonger dans le monde sombre des rêves et cauchemars.
Le bruit de la douche, les rayons de soleil. Cela ne réveilla pas Loki, décidé, déterminé à dormir tout l’après-midi. Mais c’était sans compter Phénix, et il fallut peu de temps avant qu’il sente des doigts dans ses cheveux, le doux contact des lèvres de Phénix contre son épaule. Il s’habituait à peine au côté doux de la jeune femme, la voir, la majeure partie du temps sous les traits de Bloody Mother n’aidait pas. Le surnom le surprit, il faillit sourire, mais se retint, déterminé à ne pas lui rendre la tâche de le réveiller facile. Il râla pour la forme, ayant du mal à complètement émergé.

Promis ? Oh. Ah. L’expédition en ville. Loki avait presque, voire complètement oublié, plus préoccupé, ces derniers jours, par l’état de santé de Phénix. Que ce soit physique ou psychologique. Mais là, elle semblait en pleine forme. C’en était presque effrayant. Comme si, le massacre de ses enfants était oublié, relégué au passé. Si elle avait tourné la page, tant mieux. Loki marmonna un vague et presque inaudible, “five minutes please”.
Le bruit de la porte. Le dieu de la malice sourit brièvement. Elle pensait réellement qu’il allait lui laisser ce pouvoir ? Loki avait prévu qu’un jour elle essaierait d’utiliser l’enchantement contre lui. Phénix commença à le secouer. Loki lui balança violemment la cape à la figure en guise de réponse. Fallait pas pousser le bouchon trop loin non plus. Elle se vengea en faisant disparaître la douceur de la couverture. Alors, certes, il s’en fichait du froid, mais quand même. La couverture quoi.

Le brûler ? Vraiment ? Phénix n’oserait pas. Si ? Il n’y avait qu’à attendre les cinq secondes pour le savoir. Loki la sentit soudain sur son dos. Ses mots le firent presque sourire, il imaginait très bien le sourire tendancieux qui les accompagnait. Bon… Puisqu’elle voulait jouer à ce petit jeu, ils allaient être deux.
Loki se retourna d’un coup, faisant basculer Phénix sur le côté et la plaqua contre le matelas. Il profita de l’effet de surprise pour se caler entre ses jambes, et balança ses hanches contre celles de Phénix, lui faisant sentir son érection matinale, qu’il n’eut aucun mal à maintenir le temps de le faire. Il lui vola un rapide baiser avant de se redresser en souriant.

“Don’t play with ice, you could burn yourself honey.”

Loki descendit du lit, et alla devant le miroir pour se coiffer, attrapant le pot de gel au passage.    
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Lun 18 Juin - 4:15



BRING ME OUT
Phénix reste allongée sur lui avec la grâce d'un éléphant de mer sur son rocher. Elle aurait put rester des plombs dans cette position. Lentement, sa peau se mit à chauffer. Mais alors qu'elle n'était même pas à plus de trente neuf degrés, la jeune femme bascula sur le côté avec un Loki peu éveillé au dessus d'elle. A peine éveillé et il avait déjà un sourire en coin sur les lèvres. Il vint alors se loger entre les cuisses de Phénix. Cette dernière eut les yeux ronds en sentant bien le membre dressé de l'Asgardien contre elle, qui contrairement à son propriétaire, était debout ... Lui. Pour être surprise, elle était surprise. Son teint avait même pâlit l'espace de quelques secondes puis rosit très fort. Oh ! It's... ! You... ! Balbutia t-elle sans vraiment savoir quoi dire. Son sang n'avait fait qu'un tour. Non pas pour l'acte en lui même - quoi que bien sournois - mais plutôt vis à vis de la taille de ce qu'elle avait sentie entre ses jambes. Lorsqu'il se redressa pour se lever, elle resta immobile quelques instants. Oh my god. Avait-elle marmonné rapidement encore sous le choc.

– That's not fair ! Rétorqua t-elle dans sa direction.

Elle finit par récupérer la cape pour la serrer contre elle, plongeant son nez dedans avec un sourire aux lèvres. Phénix regardait Loki et son pot de gel. Elle émit un ricanement étouffé par le tissus lorsqu'elle imagina un jour remplacer le contenu du pot par de la teinture rose. Son regard fut attiré par le casque à cornes doré posé sur le guéridon, elle le saisit puis le mis sur sa propre tête. Trop grand, il lui tombait sur les yeux. Elle l'ajusta puis se leva pour aller derrière Loki, s'occupant de coiffer ses cheveux se trouvant dans sa nuque. Elle se questionnait soudainement.

– All the gods have symbols... Why horns of goatee for you ? Demanda t-elle, puis elle ajouta avec un petit air taquin et malicieux : Are you The Beast of the hell ?


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Lun 18 Juin - 6:02

Bring me outBalbutiements, rougissements. Provoquer, surprendre Phénix était toujours si amusant. Même les coups les plus sournois, elle les prenait rarement mal. Et heureusement, sinon ils ne se seraient jamais bien entendus.

“Not fair ? Why ? You would have preferred to have time to… touch it ?”

Ne pas pouvoir s’empêcher d’afficher un large sourire taquin, tout en guettant sa réaction du coin de l’oeil.
Le ricanement, bien que étouffé de Phénix, n’échappa pas à Loki. Le ricanement signifiant clairement l’envie de faire une bêtise. Il se demandait parfois s’il ne l’influençait pas un tantinet, et si elle n’avait pas plus d’idées de coups fourrés depuis qu’ils se cotoyaient. Elle attrapa le casque, Loki craignit brièvement qu’elle l'abîme, ou l’utilise à des fins peu conventionnels. Mais elle se contenta de le mettre. Evidemment il n’était pas à sa taille. Il n’empêche que la voir ainsi, avec le casque sur les yeux, cela lui donna une idée. Idée qu’il se chargera de développer et de concrétiser plus tard. Pour l’instant, il fallait accomplir la tâche ardue, demandant toute la concentration possible, que représentait l’acte de se coiffer.

Une pointe de gel. Ramener les cheveux en arrière avec. Gestes machinaux, usuels, routiniers. Phénix se plaça derrière Loki. Elle ressemblait à un enfant qui veut s’habiller comme les plus grands, ou à une jeune femme piquant les affaires de son homme. Ou d’un de ses amis. Ce pouvait être les deux, comment savoir ? Ils n’avaient pas encore parlé des conséquences du baiser. Dans le fond, Loki ne voulait pas lui demander ce qu’ils étaient l’un pour l’autre. Cela lui semblait trop… humain comme préoccupation. Ou bien il craignait la réponse. Il ne savait trop et préférait ne pas y penser.  
Des cornes de bouc ? Des cornes tout court surtout. Quelle importance leur correspondance avec un animal ? Loki allait répondre, mais Phénix ajouta quelque chose. Des mots emplis de sous-entendus. Elle voulait continuer à jouer ? Très bien. Appliquer les dernières touches, fermer le pot de gel, le balancer plus loin.

“Maybe. You could check when we get back tonight.”

Bref sourire suggestif. S’habiller rapidement, se diriger vers la porte de la chambre.

“Are you ready ?”         
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Lun 18 Juin - 15:18



BRING ME OUT
Aucun des deux n'avait abordé le sujet de ce qu'ils avaient échangés il y a peu. Le baiser. Le massacre des Enfants pour Loki. Aucunes paroles n'avaient étés prononcées à ce sujet. Comme si cela était un sujet tabou. Impossible à aborder de peur d'être jugé. De peur que l'autre ne soit pas prêt à entendre ce qui devait être dit. Certaines choses avaient changées du côté de Phénix. Elle se montrait plus douce lorsqu'elle se retrouvait avec le dieu de la malice, plus tactile aussi. Finalement, elle s'habituait de plus en plus à sa présence. Une habitude qui ne pouvait en aucuns cas devenir une routine épuisante et lassante. L'un surprenait toujours l'autre. La malice s'était introduite dans leur relations ambiguës. Et en effet, peut-être que Loki avait une légère influence sur la jeune femme puisqu'elle commençait à penser d'avantage à des scénarios dans lesquels elle pourrait l'embêter. Lui prouver qu'elle pouvait être maline elle aussi. Elle s'efforçait de garder Bloody Mother dans l'arène pour se sentir plus légère dans sa chambre. Pour ne pas infliger cette colère constant à Loki.

Face à sa phrase, Phénix ouvrit légèrement la bouche, les sourcils froncés. Hey ! I'm not the pervert here. It's you ! Not me ! Puis elle prit un air faussement innocent. I'm an angel.

Phénix reposa le casque sur le guéridon ainsi que la cape qu'elle planqua sous son oreiller l'air de rien. Puis elle leva les yeux au ciel à sa réponse avec un léger sourire en coin. Elle se préparait alors psychologiquement à sortir. Lorsqu'il fut prêt, la jeune femme se leva puis sortit de la chambre, jetant un coup d'oeil à gauche et à droite avant histoire de ne pas croiser sa conseillère ou un des Bloody Children. Elle traversait alors le couloir mais pour utiliser une autre issus. Il était hors de question qu'elle passe devant les mutants avec cet air aussi naturel. Mais dès qu'elle ouvrit la porte pour sortir du QG, elle tomba nez à nez avec sa fidèle conseillère en train de fumer une cigarette. Where are you going ? Elle lança un regard prononcé sur Loki.

– Try to go in city, don't worry. I'me fine and i'm not alone. Répondit Phénix. Elle comprenait pourquoi elle se montrait si inquiète envers elle. Toutes les fois où la Mère avait tenté de sortir, c'était elle qui la ramassait à la petite cuillère. La conseillère poussa un long soupire puis jeta sa cigarette avant de venir près du dieu de la malice, marmonnant quelque chose. Careful, you're maybe a god but she can't be saved from his fears. If she falls, don't let her down or we're all dead. She's really dangerous outside, don't forget that. Elle finit par rentrer. Phénix arqua un sourcil face à cette messe basse. What did she say ?


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 21 Juin - 5:33

Bring me outPervers ? Peut être. Peut être pas. Et, malgré, ses protestations la question restait légitime. Phénix aurait pu vouloir que ça aille plus loin. Qui pourrait lui en vouloir ? C’était naturel, il n’y avait pas de honte à avoir. Quoique, la sexualité était peut être, voire sûrement, plus tabou chez les humains que chez les dieux.

“An angel ? Of course, and me, the Queen of Asgard”

Le casque retrouva sa place, mais la cape finit sous l’oreiller de Phénix. Pour changer. La plupart du temps, c’était mignon, mais cela pouvait vite devenir saoulant de devoir la chercher partout. Une vraie chasse au trésor. Un jour, Loki apprendrait aux mutants que leur mère utilisait encore un doudou. Juste pour voir leurs réactions.  

Phénix sortit, Loki la suivit. Ne pas sortir par l’issue habituelle. Devoir éviter les mutants. Qu’ils n’apprennent surtout pas que leur mère était humaine. Parvenir à la sortie mais se retrouver face au boss final. La conseillère fumant une cigarette. Le plus grand des ennemis, le plus redoutable des boss.
Loki rendit son regard jugeur à la conseillère. Il était normal qu’elle s’inquiète, mais qu’elle le fasse plus loin, là où ses mauvaises ondes n’atteindraient pas Phénix, que ça ne la fasse pas tout remettre en cause. Loki la regarda s’approcher de lui d’un mauvais œil, écouta ses marmonnements. Elle le prenait pour un idiot ? Il était au courant de tout ça. Il ne prenait pas de risques, pas sans avoir trois, quatre, voire cinq plans de secours. Evidemment Phénix voulait savoir ce qu’il s’était dit. Mais elle ne pouvait être mise au courant. Ne pas risquer d’entamer sa bonne humeur.

Une casquette noire apparut dans un éclat vert. Loki la vissa sur son crâne et tendit sa main à Phénix.

“Nothing matter. She’s just asks me where I hidden her pants. Do you want to go in a special place ?”  

Non, il ne se métamorphoserait pas. Phénix prenait un risque, il ferait de même. Et peut être qu’avec un visage familier, elle risquerait moins de paniquer.      
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 21 Juin - 10:13



BRING ME OUT
Phénix se doutait bien que sa conseillère avait dut lui marmonner quelque chose comme "attention". Une mise en garde. Cependant la réponse de Loki lui arracha un sourire. Elle imaginait bien sa conseillère chercher ses vêtements partout. Le pire dans tous cela était que le dieu de la malice serait bien capable de faire cela. Il lui tend la main. Main qu'elle saisie de la sienne. Un contacte qui lui permettait de garder un pied sur terre. De ne pas sombrer trop vite dans la peur. Où est-ce qu'elle souhaitait aller ? La jeune femme n'y avait pas réellement réfléchi, se doutant de ne pas réussir à arriver à destination. Son premier lieu d'intérêt avait été le zoo. Mais en arrivant entre ces diverses cages, elle n'avait pas tenu cinq secondes. Voir des animaux en cage lui rappelait sa propre existence et son propre sentiment d'enfermement. Prisonnière de ses peurs. Prisonnière du QG.

– We could just ... Walk ? Peu importe le lieu où elle se rendait. Phénix avait besoin de respirer. De voir autre chose que du rouge. Voir autre chose que du sang. Le QG des mutants était important à ses yeux, mais y passer autant de temps devenait épuisant. Oppressant et quelque fois énervant. Voir toujours les mêmes visages. Entendre toujours les mêmes voix. Croiser les même décors. Sentir les même odeurs. Rien que cette brise qui lui caressait le visage lui faisait du bien. Agitant sa chevelure. Une bouffée d'oxygène apaisante. Natural place ? I need green more than red today.

Elle commence alors à marcher, restant proche de Loki. Ce qu'il faisait pour elle ... Il ne devait pas s'en rendre compte, mais cela la touchait. Il prenait un risque en sortant avec elle. Le risque d'être reconnu mais aussi le risque de faire face à une Phénix angoissée. Les responsabilités qu'elle avait en tant que leader du clan était pesant. Et il y avait des jours où elle se tuait presque à la tâche. Elle ne faisait pas que commander les Enfants. Tout comme elle ne faisait pas que présider des séances dans l'Arène. Elle se devait également d'aider les nouveaux à contrôler leurs pouvoirs. Conseiller au mieux ceux qui cherchaient un avenir. Rassurer les autres qui ne se sentaient pas en phase avec leur mutation. Aider les autres pour éviter de penser à soi même. Dénouer les problèmes de ses protégés pour éviter de devoir faire face aux siens. Se montrer forte même lorsque la tristesse et la lassitude entrait dans sa vie. Rester forte même lorsqu'elle apprenait la capture de ses Enfants par diverses organisations. Peut-être que sans la Mère, elle pourrait régler ses propres soucis. Apaiser sa haine. Apprendre à contrôler sa géokinésie pour ne plus en avoir peur. Profiter de l'instant présent au lieu de regretter le passé. Mais le fait était là. Phénix avait ce besoin excessif de protéger ceux de sa race. De les préparer à une guerre qui arriverait forcément à un moment ou un autre.

Réussir à sortir du Bronx, une légère boule d'angoisse au creux du ventre mais ne pas craquer. Être apaisée par la présence de l'être chère. Se rapprocher de lui quand il y a quelques passants. De peur que sa race soit marquée sur son front en grosses lettres. Ses yeux observent tout. Comme si elle découvrait quelque chose de nouveau. I never went also far ... It's so weird. Avoua t-elle. But it's ... Great.


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 28 Juin - 4:57

Bring me outLes sous-vêtements de la conseillère étaient cachés dans un tuyau d’aération. Quand elle remarquerait leurs disparitions, cela promettait d’être drôle. De mettre un peu d’ambiance dans le QG. Et peut être de faire sourire Phénix. Le genre de sourire qu’elle affichait maintenant. Heureux. Sans sentiments négatifs derrière. Le prémice d’une après-midi réussie.
Les doigts s’entrelaçant. L’ancre se créant. La proposition de déambuler. Sans but. Juste… respirer, se libérer du carcan oppressant que représentait, parfois, le QG. Trouver un lieu où le rouge ne dominerait pas, où le sang n’entâcherait pas les moindres recoins. Un endroit où Phénix serait une jeune femme lambda. Bloody Mother réduite à un simple souvenir, un vague cauchemar sans formes et sans odeurs.

Phénix ne s’en rendait sûrement pas compte, mais, ce qu’elle faisait, cela touchait Loki. Elle lui faisait assez confiance pour affronter ses peurs à ses côtés. Elle s’en remettait à lui, à ses capacités à la calmer. Capacités qui se révéleraient peut être utopiques. Qui pouvait réellement prévoir ce qui se passerait ?

Peu de monde. Des rues peu empruntées. Loki s’assurant de ne pas entraîner Phénix dans un endroit trop fréquenté. Il ne connaissait pas les limites de la jeune femme, ni ce qui provoquait son angoisse. Le monde, le bruit, la grandeur écrasante des gratte-ciels ? Ou juste la crainte de se retrouver bloqué dans un lieu inconnu ? bloqué par les gens, par l’environnement, par l’inconnu. Il ne fallait donc pas jouer avec le feu, mais avec la sécurité. Guetter, surveiller le moindre mouvement de Phénix. Analyser, se rassurer. Lui presser doucement la main si les passants deviennent plus nombreux. Lui rappeler sa présence. Qu’elle n’est pas seule face au monde, face à cette ville qu’elle ne comprend pas, qui ne la comprend pas.
Sortir du Bronx. Déboucher sur un endroit avec un peu plus de monde. Rien d’exceptionnel, pas une foule compacte, mais au moins une dizaine de personnes. Repérer un vendeur à la sauvette, de hot-dogs. Se souvenir de l’existence d’un parc un peu plus loin.

“To celebrate that, do you want something ? An ice-cream, the latest fashionable shoes, no matter what it is, I will offer it to you with pleasure.”

“And there is a public garden further away, if you want a break."   
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 28 Juin - 23:01



BRING ME OUT
Prendre l'air. C'était un acte si naturel et si simple pour la plupart des gens. Ils sortaient pour aller au travail. Pour aller se promener. Pour aller boire un verre ou encore aller faire la fête. Pour Phénix, c'était une chose qui lui semblait impossible. Quand elle sortait et qu'elle revenait littéralement en feu n'avait été que des échecs. La colère s'était accumulée. Être une version améliorée de l'être humain mais ne pas réussir à sortir. Cela la rendait folle. Frustrée. Alors cet instant précis, la main dans celle de Loki, elle savourait la moindre petite chose. Le son des voitures. Le vent dans ses cheveux. L'odeur des divers stands de nourritures. Elle en venait même à s'enivrer du parfum des gens qui passaient près d'elle. Son regard océan étaient attirés par tout et partout. La moindre chose lui devenait intéressante. Pas de rouge. Pas de sang. Pas les murs de métal. Pas le son des épées qui s'entrechoquaient. Aucune décision lourde de conséquences à prendre. Juste ... Être soi même. Elle avait juste à être elle.

C'était la vraie vie. Ou plutôt ce qu'elle devrait être. Pas une illusion. Pas un rêve. Juste la réalité.

Ne plus avoir peur d'avoir peur. Ne pas avoir l'envie de tout enflammer pour une angoisse. Laisser ses épaules se reposer de tout le poids qu'elles portaient tous les jours. La présence du dieu de la malice la rassurait énormément. La rassurait et lui donnait bien plus envie de réussir cette sortie. Il lui donnait la motivation. Ne voulant pas passer toujours pour une jeune femme grincheuse, inhumaine et creusée par la haine. Phénix souhaitait montrer au brun qu'elle n'était pas que ça. Qu'elle pouvait être naturelle. Qu'elle pouvait sourire. Qu'elle pouvait être joyeuse. Car oui, là tout de suite, elle était heureuse. Elle ne pensait pas aux risques. Elle ne s'angoissait pas à s'imaginer le pire. Le pire arriverait probablement bien assez tôt. Aussi étrange que cela puisse paraître, Loki avait une bonne influence sur elle. Bien qu'elle commençait aussi à devenir malicieuse.

Tout en marchant, elle leva son regard vers lui un instant. Il avait une mine concentrée. Ses yeux semblaient tout analyser afin que la jeune femme ne se sente pas oppressée. Il ignorait ce qui l'effrayait, mais il agissait quand même. Elle se sentit coupable un moment de lui faire subir cela.

La peur de Phénix résidait dans le fait d'être trop entourée et de se trouver dans un cul de sac. Un lieu entouré de trop de bâtiments et de gens. Cette impression d'emprisonnement. De ne pas pouvoir fuir. Que les gens commencent à l'observer avec interrogation car son expression neutre commençait à se former par la peur et la colère. C'était le nœud de toutes ses angoisses. Le cœur de sa terreur. Sa bête noire. Quand ils passèrent plusieurs minutes dans un quartier comme celui ci, Phénix se colla un peu plus contre lui. Son corps se réchauffait mais il ne suffit que d'une légère pression de sa main pour que la lave redescende. Tout semblait si simple avec cette personne. Il était le premier être vivant en qui elle accordait entièrement sa confiance. Bien sûr, Phénix avait confiance en sa conseillère et sa garde du corps mais c'était différent. Elles ne connaissaient pas Phen comme lui pouvait la connaitre. Elles ne la voyaient pas comme lui pouvait la voir. Elles n'avaient jamais vu l'ombre d'un sourire. Autre que celui impassible de Bloody Mother.

Ils arrivèrent alors dans un lieu un peu moins bondé que le quartier qu'ils avaient dut franchir précédemment. Le pas ralentit et la voix de Loki attire l'attention de Phénix. Un sourire se dessine sur ses lèvres.

– Okay for the public garden. Approuva t-elle. Puis après un petit silence ... What about your heart ? Demanda t-elle naturellement en levant ses pupilles vers les siennes. Is it for sale ?


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Ven 29 Juin - 2:13

Bring me outLa crainte d’être reconnu. La honte de devoir se cacher. De ne pouvoir se balader à visage découvert, comme n’importe qui. Le dégoût de se mêler à la populace. Disparus, oubliés, ne demandant qu’à ressurgir mais relégués au second plan, pour l’instant. Prêter enfin attention à quelqu’un d’autre, ne plus se préoccuper que de soi. Enfin ressentir cette sensation douce, réconfortante, cette impression de servir, d’être utile. Regarder Phénix, et enfin se sentir place. Cela peut sonner niais, mais il n’y avait pas d’autres mots pour décrire cette sensation d’apaisement. La jeune femme dévorée, consumée par une colère, une haine grandissante, avait disparu. Comme si le soleil faisait disparaître les ombres autour d’elle. Qu’en dehors du bunker, Bloody Mother, tel un vampire, ne pouvait agir. Et cela, cet exploit, Loki arrivait à s’en croire l’auteur. Une confiance en soi, qui n’avait jamais existé qu’en façade, fit surface. Du moins, jusqu’à ce que Phénix réponde à sa question.  
   
La jeune femme aurait pu répondre n’importe quoi. Même quelque chose de débile, comme une carotte ou une patate. Mais elle choisit un sujet plus sensible.
Un air semblant innocent. Des mots loin de l’être. Lourd de sens. De sous-entendus. Qu’avait-elle en tête en posant cette question ? Demandait-elle cela pour rire ? ou bien voulait-elle une réponse sérieuse ? Etait-ce vraiment le bon endroit pour en parler ? Pensait-elle réellement que le dieu de la malice pouvait aimer ? s’engager dans quelque chose de sérieux ? Même lui ne savait pas. Il ne s’était jamais posé la question, personne ne le lui avait demandé. Loki masqua sa surprise, son incompréhension comme il put. Sans résultat convaincant.

Ne rien répondre. Reprendre sans se presser la route vers le parc. Le pouce de Loki caressa doucement, inconsciemment, le dos de la main de Phénix. Il réfléchissait à quoi lui répondre, comment lui répondre. Sur quel ton. Il n’est pas à vendre. Il n’existe pas. Il est déjà à toi. Trop cher pour toi. Tu serais prête à payer combien ? Laquelle choisir. Laquelle causerait le moins de dégâts. Comment en être sûr ?

“Maybe. I think a young woman with blue eyes has already bought it. What about yours ?”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Ven 29 Juin - 14:06



BRING ME OUT
Phénix remarqua sur le visage de Loki, un air qu'elle n'avait jamais vu. Elle l'avait vu défroisser ses traits fins d'homme concentré pour laisser passer l'incertitude. Il semblait soudainement être perdu. Comme si elle lui avait lancé une bombe en plein visage. Bon, certes, elle ne l'avait pas préparé à cette demande. Cette remarque. Mais quand même. Il ressemblait à un automate cassé. Devait-elle aller chercher les outils ? La brune ne le lâchait pas du regard. Elle ignorait son passé amoureux. Avait-il au moins été amoureux une fois ? Cet air perdu la fit presque sourire intérieurement. Non pas un sourire victorieux ou malicieux mais plutôt attendrie. Il avait vraiment l'air de ne pas réagir. Ou de réfléchir trop profondément à la quête d'une réponse qui pourrait détourner le sujet. Pourtant, il ne s'agissait pas d'une blague. Sa demande était - bien qu'imprévisible - totalement sérieuse même si cela pouvait bien sonner comme un sous entendu.

Si les gens jugeaient que Loki n'avait pas de coeur, Phénix, elle, savait qu'il en avait un.  

Il le lui avait prouvé à plusieurs reprises. Il n'était pas juste celui qui avait voulu mettre les humains à genou devant lui. Il n'était pas juste le frère de Thor. A travers ses yeux, il n'était pas caché dans l'ombre d'un frère, mais dans une lumière éblouissante. Apaisante. Rassurante. Il avait beau savoir comment la faire soupirer d'agacement ou encore la rendre de mauvais poil. Pourtant, plus les jours avaient passés, plus il arrivait à la faire sourire. A la faire rire. Mais aussi à veiller sur elle. Phénix ne le voyait pas comme un démon malicieux, mais plutôt comme un ange à l'humour bien rodé. Son ange à elle. Oui, Loki avait un coeur. Le simple fait de sa présence aujourd'hui en était la preuve. Pourquoi était-il venu lui demander ce qui n'allait pas la dernière fois si ce n'était pas de l'inquiétude ? Pourquoi l'aurait-il prise contre lui si ce n'était pas de l'affection ?

Phénix frissonna en sentant le pouce du brun lui caresser le dos de la main alors qu'elle marchait à ses côtés. Elle ne fut pas non plus préparée à sa réponse. Elle entrouvrit les lèvres un instant, le regard également perdu un petit instant.

– Really ? Son regard observa un instant les alentours. Puis un sourire se colla à son visage. How she bought your heart ? I want know. Puis il lui posa la même question. Elle connaissait déjà la réponse. Ses prunelles se perdaient dans le vide suivant un long silence. Phénix releva la tête pour regarder loin devant elle. Assurée par ses propres paroles. My heart is broken for a long time ... But, one day, a man with a green cape appeared in the shades and blood. But, he wasn't make in shadows. He was make in light. A great light he can't never see probably. That man takes the pieces of mine and he try actually to reconstruct. He knows how to make me smile. He knows how to make me laught. And, when i'm sad, he's here. For hugging me. For reassure me.

Phénix marqua une pause. Légère, elle déballait ce qu'elle ressentait tout naturellement. Ne jouant pas. Avouant simplement les faits.

That men knows many things. But he can't see the truth about him. Sometimes, i'm sure to see the really person who he is. Not a destructor. Not just malicious god. Not a big vilain of the world ... I think he try to hide behind a mask, like me with Bloody Mother. There's so much he don't know ... It's for him when i'm wake up in the morning. That's person i struggle me with every day. He's the reason to don't let me died. He's the reason for live my life. So, that man have my heart since the first day. 'Cause i love him and i trust him. He's moon of my days and sun of my nights. And the thing what frightens me most to loose my people, it's he left...


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Mar 3 Juil - 22:35

Bring me outLa réponse de Phénix fut un ouragan, une tempête dévastatrice. Plus que les mots, son air si naturel. Elle énonçait des faits, simplement, sans malice, sans hypocrisie. Comme toujours, elle restait honnête. Et ne pouvoir se raccrocher à un doute, une suspicion, c’était comme se noyer et ne voir aucune bouée. Se retrouver à la merci des mots, des sentiments de l’autre, se les prendre en pleine face, et ne pouvoir qu’accepter leur indéniable vérité. Aucun moyen pour les fuir, aucune sortie de secours. Devoir accepter que Phénix ouvrait son coeur, se mettait à nu, accepter et assumer cette preuve d’une entière confiance. Se retrouver bloqué, coincé, ne voulant pas entendre ce qui pouvait changer tant de choses, si aisément. Vouloir fuir, s’échapper. Plus que le vouloir, en mourir d’envie.

Cette déclaration, qu’attendait Phénix en retour ? Voulait-elle quelque chose en particulier ? Son passée amoureux n’était que brouillard et incertitudes. Mais elle avait peut être déjà fait ce genre de discours. Peut être qu’elle l’adaptait, et le sortait à tous les hommes qu’elle embrassait. Le visage de Loki devint impassible, stoïque. Froid. Il n’était pas prêt à entendre les mots de Phénix. Pas prêt à faire face. Pas prêt à admettre qu’elle disait la vérité. Il se souvint qu’il n’avait pas répondu à sa question, en profita pour gagner du temps.

“She bought my heart with his capacity to surprise me, his intelligence, his wisdom, his charisma, and many other things. I love her every day à little more.”

Phénix était une personne formidable, un très bon chef, elle ne méritait pas de vivre sous le joug de Bloody Mother. Elle ne méritait pas cette vie.

Loki lâcha la main de Phénix, passa un bras autour de ses épaules. Plus ils se rapprochaient du parc, plus nombreux étaient les gens. Cela l’inquiétait, mais il n’en montra rien, ne voulant lui transmettre cette inquiétude.

“That man who bought your heart is lucky. I hope to meet him someday.”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Mer 4 Juil - 12:58



BRING ME OUT
Il se refermait. Son visage prenait un air glacial et sans aucunes émotions. Un flot de regrets vint assaillir la jeune femme. Pourquoi avait-il fallut qu'elle parle ? Qu'elle laisse ses pensées former des mots ? Pourquoi fallait-il qu'elle gâche cet instant de liberté ? Une envie. Celle de se cacher derrière son masque. Mais Bloody Mother n'était pas là. Elle baissa son regard vers le sol où l'herbe pris la place du béton. Loki lui lâche un instant la main pour passer son bras autour de ses épaules. Sa voix a une touche d'impassibilité. Du moins, elle en a l'impression.

De plus en plus de gens ... Sa culpabilité des mots lui amène la colère et il ne faut que peu de temps pour que l'angoisse n'arrive. Les voix de ceux qui les entouraient sonnait dans son crâne avec une résonance semblable à une fourchette que l'on grincerait contre une assiette. Elle plaque ses mains contre ses tempes en fermant les yeux, grimaçant. Lorsqu'elle ouvre les yeux, elle remarque quelques regards se tourner vers elle. Un craquement sonore se fait entendre. Il résonne et attire l'attention. Elle pivote pour regarder derrière elle. Le sol commence à se craquer autour d'elle. Puis ici et là. Des morceaux de roche s'extirpent du sol pour léviter dans les airs. Il en faut peu pour que les humains comprennent sa nature.

Un silence. Plus personne ne parle, sauf quelques messes basses. La terreur arrive. Un mur de roc jaillit du sol derrière elle. Au lieu de plonger dans les bras de celui qui l'accompagne, la peur prend le dessus et elle se met à courir. Les murs de roc tentent de lui barrer le passage, comme pour la protéger. Elle se fait vite encerclée par son propre pouvoir incontrôlé. Ces murs se referment autour d'elle alors qu'elle hurle, terrifiée. Ses poings frappent la roche. Enfermée dans cette prison, des souvenirs remontent à la surface. Dans un geste désespéré, ce sont ses ongles qui griffent les parois.

– ENOUGH ! LEAVE ME ALONE ! S'exclame t-elle.

Un blast mêlé de flammes détruisent la roche, projettent les civils en arrière. Les plus proches sont gravement brûlés. Sur le sol, la jeune mutante est essoufflée alors que la roche semble s'agiter à nouveau pour recommencer. Son regard cherche Loki. Sa voix sonne comme un appel tremblant, résonnant de terreur.

– I ... I beg you ... Help ... Me ...


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 0:39

Bring me outLa peur, l’angoisse. Elles arrivèrent sans s’annoncer, sans prévenir. Sans tambours ni musique, elles firent tout basculer. Rapidement. Impitoyablement. Phénix craqua. À qui la faute ? L’environnement, les mots, les pensées… ? Comment savoir qui était le vrai coupable ? S’il y en avait réellement un, ou si c’était le destin qui s’acharnait, une fois de plus, rappelait que tout ne tenait qu’à un fil, qu’être libéré de ses peurs restera, pour toujours, une utopie. Extirper Phénix de cette situation semblait impossible, les évènements s’enchainaient si rapidement, sans laisser le temps de respirer, de se poser. Mais il fallait agir, vite, avant que la situation ne devienne incontrôlable.
Phénix se mit à courir, Loki la suivit, tenta de la rattraper, de les téléporter. Mais une muraille de pierre l’en empêcha. Se retrouver bloqué, à ne rien pouvoir faire, chercher une solution pour percer cette défense, pour disperser les civils. Toutes pensées interrompues par un blast brûlant. Téléporter rapidement deux civils quelques mètres plus loin, à l’abri. Quelques pierres ricochèrent contre la peau, ne laissant qu’une trace noire. Les flammes laissèrent leurs marques sur les vêtements. Mais cela n’avait aucune importance. Seule comptait la jeune femme essoufflée, au sol. Cette voix tremblante et terrifiée.

Loki se précipita vers Phénix, la prit dans ses bras malgré la chaleur.

“I’m here”

Dans un éclat vert ils disparurent.

Une planète parmi tant d’autres, inconnue de beaucoup, peu habitée comparée à d’autres. Des papillons, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, étaient les maîtres des lieux. L’un d’eux se posa brièvement sur l’épaule de Phénix, avant de fuir. Loki recula un peu, assez pour pouvoir planter son regard dans le sien, poser une main sur sa joue. La panique, la crainte, qu’ils ressentaient, transparaissaient dans son regard, sans qu’il puisse l’en empêcher. Il s’en voulait de ne pas avoir pu empêcher la crise, d’en être peut être la cause.

“Calm, everything’s okay, you’re in safe. Do you hear me ? You’re in safe. Calm, breathe. I’m here, nothing will hurt you.”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 1:59



BRING ME OUT
La peur. Son essence même. La plus pure des émotions distillée de nombreuses fois pour en récolter le cœur. Ce résultat coulait dans ses veines. Son sang pulsait si fort qu'on pourrais se demander si son cœur n'allait pas s'expulser de sa cage thoracique. Des étoiles devant les yeux. La fatigue que ses pouvoirs lui infligent. Chaque partie de son corps tremble. Ses muscles se serrent. Lui infligent des crampes douloureuses. Ses oreilles bourdonnent des cris de douleurs des êtres humains au loin. Des larmes couleur rubis coulent sur ses joues brunies par la cendre, restes du blast. Le temps devient lent. Ralentit par la terreur. Son regard a le temps de voir. De voir tous les dégâts. Ces innocents brûlés. L'herbe devenue inexistante autour d'elle. Le tronc des arbres aux alentours arrachés avec leurs racines tombés sur le sol.

Il y a un instant de vide dans son esprit. Un vide où elle pourrait hurler jour et nuit que personne n'entendrait sa peur. Comment a t-elle pu faire ça ?

La présence de Loki qui vient la saisir. Une lumière verte puis elle se retrouve ailleurs. Il l'oblige à le regarder, mais son regard est fuyant quand elle entend un nouveau craquement.

– I'm a monster ! Innocent people will die 'cause of me ! It's my fault ! Ses larmes finissent par devenir de l'eau. Trop de fatigue. Sa mutation sommeille, mais pas celle qui tente de l'emprisonner. I'm ... Not a great person ... I try to change the world but the only thing i can do is giving pain ! Why do i exist ?

Ses jambes finissent par lâcher. Elle rejoint le sol accompagnée du Dieu de la malice. Elle ferme un instant les yeux, calmant sa respiration du mieux qu'elle le pouvait.

– I just want to die ...


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 3:16

Bring me outUn regard fuyant. Des mots violents. Percutants. Symboles d’émotions profondes, violentes. Destructrices. Des larmes. Comment les faire disparaître ? Comment savoir ce que voulait Phénix ? Des réponses ou juste une présence rassurante ? D’habitude, Loki arrivait à lire en les gens, savoir ce qu’ils attendaient. Mais avec Phénix c’était toujours plus complexe. Peut être car ce qu’elle pensait, comptait réellement, que les conséquences lui semblaient plus graves s’il se trompait. Peut être car la puissance de la colère, de la haine, qui sommeillaient en elle, le désarmerait toujours un peu. Loki ne comprenait pas comment quelqu’un pouvait en contenir autant, et être toujours en vie, sans exploser. Il ne comprenait pas pourquoi, comment, Phénix en était arrivée à ce point, de ne pas pouvoir sortir, éternellement bloquée dans le même lieu, à devoir se cacher derrière un masque pour survivre. Jamais oser poser la question, de crainte de remuer de mauvaises choses. Si Loki l’avait fait, peut être qu’ils n’en seraient pas là, peut être qu’il aurait trouvé une solution.

“You’re not a monster !”

Sentir douloureusement que cette phrase n’aurait aucun effet. Mais ne pas savoir quoi dire d’autre. Avoir juste envie de lui crier dessus, de la secouer, de la forcer à voir qui elle était vraiment. En avoir assez de cette sensation d’impuissance, de ne jamais pouvoir l’aider.

“You’re a wonderful person who is fight every day for hers. You give a shelter to the mutants, you allow them to live in safety ! You don’t just give pain ! Fuck, you killed for me !”

Loki aida Phénix à rejoindre le sol. Il préféra ne pas relever le fait qu’elle l’avait traité de monstre. Elle ne l’avait pas fait exprès, il en avait conscience, et dans le fond il s’en fichait. Il en était un, il l’assumait et ne regretter aucun meurtre. Les yeux de Phénix se fermèrent, ses mots firent l’effet du claque.

“Die ? I don’t want you to die ! Shit, you made me a love declaration, did you forget that ? I love you, i’m here for you ! You’re not alone !"
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 4:36



BRING ME OUT
Si elle n'était plus là, tant de choses seraient plus simples à ses yeux. Sa conseillère prendrait sa place sur le trône et deviendrait la nouvelle Mère. New York serait en sécurité et ses habitants innocents aussi. Si elle n'était plus là, tellement de choses seraient plus simples. Tellement de choses... La colère ne lui broierait pas l'âme sans cesses. La haine ne serait plus rien. Elle ne serait plus rien. Un vide. Un fantôme ayant laissé sa trace parmi les mutants considérés comme étant mauvais pour la société. La chambre porterait encore son parfum quelques temps avant de disparaître comme les souvenirs des mémoires. Mais si elle n'était plus présente, que ferait Loki ? Est-ce qu'il errerait dans les couloirs ? Partirait-il ? Que deviendrait-il ?  

La voix de Loki claquait presque plus fort que le son de craquement provenant du sol. Ses paroles... Ses mots avaient tellement d'importance pour elle. Et ce qu'il lui disait la touchait en plein cœur. La colère laissait place à une tristesse mélancolique. Elle se rendait compte, elle réalisait véritablement qu'au delà des mots, elle ne lâchait pas la vie pour lui.

– If i was not here, you'd be living with no anger ! Cut off from my rage and the mistakes i made ! I killed for you 'cause i'd do anything for you !

Il prononce une phrase. Trois mots. Un silence. Son regard se lève vers le sien ...

But ... How ? ... I'm ... Sa voix était fébrile. Toutes ses choses qu'il lui avait dit avait réussi à éloigner la peur. Elle leva sa main pour la poser contre sa joue. I'm so sorry ... For what you're going through because of me ...

Une énième larme coule le long de sa joue.


___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 5:41

Bring me outSi Phénix mourrait. Non, cette phrase ne pouvait se finir. Le début était déjà assez horrible à formuler. Elle avait pris une place si importante. Elle était devenue un pilier. Sa présence une évidence. Sa voix un réconfort. Son absence causait un vide, aussi bien dans le coeur que dans la pièce. Elle ne pouvait partir. Ce serait une des pires choses qui pourrait arriver. Et puis, cela lui ressemblerait si peu de laisser tomber, d’abandonner. Avant d’être une cheffe, c’était une guerrière.

“But your anger it’s a part of you and I accept that. In any way, you have many other qualities that make me forget. Really.”

Une oeuvre d’art n’est jamais parfaite, c’est ce qui lui confère toute sa beauté et sa puissance. C’était pareil pour Phénix. Elle avait besoin de quelqu’un, quelqu’un qui lui rappelle qu’elle n’était pas faite que de colère. Que cette émotion n’empêchait pas les gens d’apprécier ses qualités de stratège ou de leader.
Que Phénix soit prête à faire n’importe quoi pour lui, Loki le savait. Sans réussir à l’admettre. Cela semblait si utopique, qu’un jour, quelqu’un qu’il n’aurait pas manipulé, lui accorde autant d’importance. Utopique, fou, improbable. La plus grande preuve d’amour que pouvait donner Phénix. Presque, si ce n’est autant, de poids que sa précédente déclaration.

Un silence suivit les trois fameux mots. Ceux que les humains semblaient avoir tant de mal à se dire, à s’avouer. Un silence qui aurait pu paraître inquiétant, si Phénix n’avait pas déjà ouvert son coeur.

“You’re what ? Lovely, elegant, a great fighter ?”

Et plein d’autres choses, mais ce serait se répéter. Si seulement elle pouvait se voir à travers ses yeux, tout serait tellement plus simple.

“Trust me I've been through a lot worse”

Du pouce essuyer la larme. Faire apparaître un hot-dog chaud dans l’autre main.

“So now just eat a hotdog and watch the butterfly fly, okay ?”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Jeu 5 Juil - 6:13



BRING ME OUT

Chaque mots que prononçait Loki était un pas en dehors de cette terreur. Un pas de moins dans ce cyclone dévastateur qui la saisissait dès qu'elle était un peu trop entourée. Dès que sa colère faisait surface et que son masque de Bloody Mother n'était pas là pour la gérer. Loki fait apparaître un hotdog dans ses mains, mais la faim n'est pas là. Son estomac est encore retourné. Elle hoche la tête de droite à gauche.

– 'Can't eat now, Loki. Fait-elle en se calant dans ses bras. I want you to know why i am so weird.

Elle ne lui avait jamais rien dit sur son passé et – les yeux rivés sur le décor que lui offrait cette planète – elle souhaitait lui en parler. C'était probablement le meilleur moment. Le seul moment où elle serait capable d'énumérer les diverses tempêtes qu'elle avait traversée.

– My mother's never be here for me and my dad ... He's never loved me. For get their attention, i've started fighting in school. When my father realized how a girl can fight, he trained me. Not with love. Not with limits. Sa voix était cassée, mais un peu plus assurée. Elle souhaita qu'il sache tout. Now, i know it wasn't a train. He punched me for many years. And ... One day, his blows so hard with so anger that my mutation saved me ... Or protected me from my father, i don't know, but he's died ... The floor turn into lava and stone surrounded me. A volcano took my house.

Phénix ne se rappelait pas de comment cela s'était vraiment passé, mais elle avait découvert les photos prises par HYDRA. La roche l'avait recouverte tel un cocon. C'était étrange de se confier ainsi. Elle ne l'avait jamais fait avec personne. Pas même sa conseillère ou sa garde du corps. Son regard suivait les divers papillons.

– My mother took me in the place were she worked. She lied to me in expressing my dad wasn't dead. She lied to me for everythings. With her, in this place ... I was a human experiment for her and HYDRA. She just wants make me a weapon to them. And i was treated like a weapon. Nobody talked to me. My mom wasn't my mom. Just a scientist from HYDRA. Tests after tests, my humanity disappeared ... I disapeared ... Elle déglutie avec difficulté, se rappelant de tout. Tous les tests, les expériences qu'elle avait dut subir en se taisant sous peine de recevoir un sédatif ou une décharge électrique. She was trying to make me feel emotions with their technology. They wanted to see what it was like on my mutation ... Happiness, sadness, anger and fearless. They tried for a long time. And one day, i felt. I felt and then i remembered all ... Fights in school ... Blows of my father's hands ... The volcano ... my father died in the blast.

Un frisson vient lui parcourir l'échine alors qu'elle tente de s'apaiser en observant les papillons. Sa main vient trouver la sienne. Ses doigts s'entremêlant aux siens. Cherchant ce contacte qui parvenait à la faire garder un pied dans la réalité.

– That day, i killed many people and i ran away. I was in the city without home. Without knowing what to do. So, i lived in street, alone. Frustrated and angry. I met my advisor and my bodyguard many days after with other mutants lynched by humans. We're become partner after i saved their lifes. We're like a wolfpack. Living in urban forest. For many years, we're living in street and the group expanding days after days. Phénix marqua une pause pour essuyer quelques larmes de ses yeux du revers de sa manche. My mother found me and she try with her HYDRA's gard to take all the mutants with me. Shootout. Many mutants died 'cause of them. I have been using all things when all i knew. And i fought. Like the weapon he wished to turn me. My mom's fled. After this moment ... The survivors called me "Bloody Mother".

ANTARYON

___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Ven 6 Juil - 2:03

Bring me outLe hotdog disparut. Le récit commença. Sincère, émouvant, touchant. Dissipant de nombreuses zones d’ombres. Distillant une colère sourde dans les veines. Envers cet être abject se prétendant mère, envers ce père qui n’en avait que le titre. Mais ne rien dire. Rester silencieux tout du long. Ecouter, apprendre, retenir. Montrer son soutien, sa présence, d’une simple pression de la main, d’une étreinte un peu plus appuyée. De toute manière, rien ne semblait pouvoir arrêter Phénix, le flot de ses paroles, la rivière de ses mots. Quelques larmes perlèrent, vite essuyées. Le flot finit par se stopper. La dernière phrase fut dite. Le dieu de la malice osa enfin prendre la parole.

“I'm sorry for everything you've been through. You didn't deserve it.”

Personne ne l’aurait mérité. Mais la vie était connu pour être une pute en bas-nylons. Le silence revint, confortable, seulement perturbé par le doux battement d’ailes des papillons. Un bref instant d’hésitation prit Loki. Se confier à son tour ou non, sur quel sujet. Quelques secondes de silence en plus.

“I always wondered if my mother agreed to abandon me and, why my father did not give me a chance, if he was not just ready to have a son. But... I would surely never have the answers.”

Laufey prétendait que Loki était trop faible. Mais il n’était qu’un bébé, qui pouvait prévoir comment il grandirait ? Labyrinthe de questions où il était facile de se perdre, questionnements habituels et tortueux.

“And… Trust me if I find your mother I’ll kill her.”

Peut être que sa mort pourrait libérer un peu Phénix, lui permettre d’aller un peu mieux, de voir une de ses peurs disparaître. C’était un pari à prendre. Cela mériterait réflexion, mais la possibilité de faire entrer Phénix dans une base d’Hydra, qu’elle puisse tuer sa génitrice, se venger d’années de souffrances, était envisageable.

“We go home when you want. Take your time to get back to you.”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Ven 6 Juil - 8:04



BRING ME OUT

– Dont' be. It is what makes of me what i am today. And i'm not pride of what i've become but, without that miserable life ... Maybe we wouldn't have met if it wasn't for that.

Sa voix cesse de résonner et elle écoute Loki. Se retournant un peu vers lui pour l'observer. Il se confia un peu à son tour ce qui fit plaisir à la mutante. Il semblait être aussi interrogatif qu'elle, voir même plus. Cependant, il cachait vraiment bien son jeu. Il devait se poser tellement de questions avec un tel passé. Des questions qui ne pourraient pas être apaisées par des réponses. Elle savait ce que c'était d'avoir sans cesse des "pourquoi' en tête. Elle lui fit alors face en se redressant sur les genoux. Puis la mutante posa doucement ses mains contre ses joues avant de coller son front contre le sien. Les yeux fermés, elle aurait aimé avoir des réponses pour lui.

– He didn't deserve you like a son. You're strong ... Smart and very brave. Thor has nothing that you can envy him. Tendrement, elle vient capturer ses lèvres des siennes dans un réel baiser sincère et remplit d'amour.


Elle finit par s'écarter doucement en lui offrant un doux sourire. Elle se leva avec difficulté, les jambes tremblantes mais plus paralysées par le mal-être. You know what ? Quelques pas vers les papillons qui voletaient puis elle se tourna vers lui.

– We're not perfect. We had a difficult life. But now, i have you and you have me. So, yes, we're not like other people but we are special and we are together. Un papillon bleu vient se percher dans sa chevelure, elle étend doucement les bras alors que les sublimes insectes viennent se poser sur ses bras. Elle esquisse un sourire puis replante son regard dans celui de Loki. It's much more than for what i could ask. I screw the past. We can build the future. It will be difficult. But we'll get there together.

ANTARYON

___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Ven 6 Juil - 22:55

Bring me outFront contre front. Les yeux fermés. Face aux paroles de Phénix, une larme aurait pu couler. Mais ce ne fut pas le cas. Les joues restèrent sèches. Oui, sans leurs précédents ils ne se seraient jamais rencontrés. Peut être même jamais croisés, ou juste aperçus. Mais pourquoi fallait-il traverser tant d’épreuves, ressentir autant de douleur, pour enfin trouver la paix, la bonne personne. L’âme sœur. Si ce concept existait réellement. Loki rajouta cette question à une liste qui, au fil des années, ne faisait que s’allonger.  
Les lèvres se rapprochèrent. Douce capture, tendre reddition, capitulation. Échange sincère, valant toutes les déclarations possibles, imaginables. Phénix fut celle qui y mit fin, s’écartant pour se relever. Loki fit de même, la suivit, prêt à la rattraper si elle chutait. Il regarda les papillons recouvrir les bras de Phénix. Heureuse. Elle semblait heureuse. Plus d’apparente trace de colère. Comme si la crise n’avait jamais existé. Que cet endroit pouvait éclipser toutes idées noires, qu’ici les choses ne pouvaient que s’améliorer. Les mots qu’elle prononça, ils ne firent que confirmer cette impression.

Construire un futur. De belles paroles. Si les dieux avaient un futur. Loki parcourait ce monde depuis plus de mille ans. Il avait vu des civilisations naître et mourir. Il verrait Phénix vieillir. Elle prendrait des rides, il gardera la même apparence. Ils n’avaient pas de futur possible. Dans une soixantaine d’années, au mieux, ils seront à nouveau séparés. Sans possibilités de se retrouver.    
Mais Loki garda ses sombres pensées pour lui, plaqua un tendre faux sourire sur ses lèvres. Il n’aimait pas l’idée de lui mentir, mais détestait encore plus celle de la blesser. Il la prit dans ses bras, faisait attention à ne pas écraser les papillons. Lui murmura doucement à l’oreille.

“Difficult ? No. With you everything is easy.”
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Sam 7 Juil - 0:05



BRING ME OUT

Le temps était un voleur. Il prenait la beauté à son moment le plus glorieux. L'ennemi public numéro un. Celui que les femmes souhaitaient chasser au plus vite. Celui qui faisait défiler un bon moment de quelques heures à quelques minutes. Ce voleur était invisible. Tapis dans l'ombre. Se nourrissant des faits et gestes. Mais elle, elle avait réussi à baiser le temps. En vivant chaque secondes. En savourant chaque moments. Chaque regards. Chaque paroles. Chaque touchés. Elle ne se préoccupait pas de lui, ni des dégâts qu'il causerait sur son être. La vie humaine n'était pas éternelle et elle l'avait compris très tôt. Alors elle en appréciait chaque instants. Même quand elle était prise de colère ou de terreur. C'était le seul moyen de vivre secondes après secondes. Et elle vivrait de cette manière jusqu'à la douce approche de la délivrance portant une faux. Elle marquerait les esprits. Les gens pour que jamais ils ne puissent oublier qui elle est. Qui elle a put être. Pour quoi elle se battait. Ses convictions. Son amour. Elle ne craignait pas de mourir. Parce qu'elle comptait bien laisser son emprunte dans ce monde. Le temps ne pouvait pas voler les souvenirs, même les plus lointains. Pas lorsqu'ils ont étés intenses. Pas lorsqu'ils ont choqués. Pas lorsqu'ils ont changés des vies.

Phénix serait là. Et tant que l'on se souviendrait d'elle, elle vivrait.

Oui ... Un jour elle mourrait. Mais c'est parce que la vie était éphémère qu'elle pouvait en être admirée pour son ironique beauté. Un adage dit "Les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés." Peut-être était-ce vrai, ou tout l'inverse ...

Les bras de Loki viennent étreindre les épaules de Phénix, elle passe les siens autour de lui. Il était celui qui la rendait si vivante. Si heureuse même si les instants semblaient éphémères. Elle l'aimait tellement. Pas juste lui. Pas juste son regard perçant. Pas juste son parfum ou son enveloppe corporelle. Elle aimait son âme. Cachée dans un rocher de glace, elle était bien plus pure que l'eau de roche. Loki n'était pas ce que les gens pensaient de lui. Il était tellement meilleur que les autres. Mais cette facette du célèbre Dieu de la malice, elle la gardait pour elle. Uniquement pour elle puisque c'était la chose la plus précieuse qu'elle pouvait voir.

– I'm ready to go home. Murmure t-elle. Un sourire apaisé sur les lèvres.

ANTARYON

___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Loki Laufeyson

God of Mischief

avatar

AVATAR & CRÉDITS : Eovin (avatar) Tumblr (signature)
GROUPE : Vilains.
CRIMES COMMIS : 52
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : 1053 ans.
NOM DE CODE : Aucun.
GÉNOME : Alien.
PROFESSION : Dieu de la ruse et de la malice.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Sam 7 Juil - 1:14

Bring me outUne simple étreinte. Un sanctuaire. Un abandon. Les questions, les craintes s’évanouissaient. Seule comptait la présence de Phénix, sentir qu’elle serait toujours là, le ressentir au plus profond de soi. Seul comptait cet instant de paix, silencieux, loin du monde extérieur, loin de tout. Mais, il faudrait reprendre contact avec la réalité, retourner sur cette Terre immonde et ignoble, à un moment ou un autre. Phénix ne pouvait laisser ses enfants seuls éternellement, après tout ce qu’elle avait fait pour eux, elle ne les abandonnerait pas du jour au lendemain, pour aller courir dans les champs.
Le sourire apaisé de Phénix, Loki ne pouvait le voir, mais il le sentait dans sa voix, dans ses muscles semblant plus détendus. Puisqu’elle était prête, cela ne servait à rien de retarder le départ.  

Un éclat vert et ils disparurent.

Réapparition au milieu de l’arène. Vide. Silencieuse. Elle l’était rarement. Un coup de chance. La téléportation aurait pu se finir dans la chambre. D’un abri à un autre. Mais le dieu de la malice avait une idée. Quelque chose qui pourrait permettre à Phénix de finir la journée en beauté, de définitivement oublier sa crise, de se défouler. Se détacher doucement de son étreinte avec un sourire malicieux. Celui qui, en général, ne présageait rien de bon. Bien au contraire. Reculer de plusieurs pas. Apparition de l’épée de Bloody Mother aux pieds de Phénix. Apparition de deux dagues dans les mains de Loki.

“To finish the day, what would you say about à friendly fight? I'm sure you won't be able to touch me.”

Une idée en plus germant dans l’esprit malicieux. Quelque chose pouvant rendre les enjeux plus intéressants.

“But if you succeed, you can ask me what you want. Maybe it'll be an opportunity for you to see if I'm the beast of the hell.”

Comment oublier la question de Phénix de ce matin.
©️ 2981 12289 0

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Warren

Bloody Mother

avatar

AVATAR & CRÉDITS : marie avgeropoulos (par moi).
GROUPE : vilains.
CRIMES COMMIS : 75
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018



ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans.
NOM DE CODE : bloody mother.
GÉNOME : mutant.
PROFESSION : assassin / leader d'un clan de mutants.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   Sam 7 Juil - 3:02



BRING ME OUT

Le temps de cligner de l'œil et ils apparurent dans la prison réconfortante de Bloody Mother. Plus précisément l'Arène dont le sable était devenu roche précédemment. Avait-il choisit précisément ce lieu ? Les lieux étaient vides, les Enfants devaient déjà être en mission. Quand elle redressa le regard, c'est de la malice qu'elle perçut sur son visage. Qu'avait-il en tête ? Que manigançait-il ? Il s'écarta alors d'elle avec cet air dont seul lui avait le secret. Alors que Phénix affichait une mine interrogative, cherchant à percer cette malice, un éclair vert attira son regard vers ses pieds. Son sabre venait de lui apparaître et dans un geste des bras, Loki avait fait apparaître deux dagues dans ses mains. Un combat amical ? Vraiment ?

– Seriously ? Glousse t-elle amusée. You know ... I'm not dressed to fight and you're a god ... Phénix retire sa veste puis son pull pour se retrouver en débardeur, elle dépose les fringues sur une pique en bois qui a l'habitude de porter des crânes. Well ... I accept the challenge. Just 'cause i need more practice. And Arena rules, no magic ! I watching you ! Just for knowing, you'll be honest for my questions ? I really can ask all what i want ?

Elle se baisse puis saisie le manche de son sabre et se redresse. Pas de cadeaux, encore moins pour Loki, après tout, il était un Dieu et ne risquait pas d'être sévèrement blessé par son arme. Imprévisible, elle s'élance. Frappe ... Le sol. Elle ne compte pas baisser les bras.
ANTARYON

___________________________________________

like a phoenix, touch me and you'll burn. your ashes will be on my face. don't be scared and touch me.
Peut-être que c’est moi la bancale. Dans toutes les familles il y a quelqu’un qui n’est pas d’aplomb, qui n’est pas à la hauteur, qui trébuche, qui collectionne les faux pas. C’est peut-être moi notre bancale.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: +18 (loki) bring me out.   

Revenir en haut Aller en bas
 
+18 (loki) bring me out.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Précipitation...(PV Loki Kiraj)
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Si l'amour est un rêve, alors laissez moi dormir... [Loki ♥ ]
» loki manis,un marine plutôt METAL[En attente de validation]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes :: new york city :: bronx-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: